Lot 681
4 000 - 6 000 EUR

PROUST MARCEL (1871-1922)

Lettre autographe adressée à sa mère
S.l.n.d., 4 pages in-12 à l'encre noire sur un double feuillet de papier vélin ivoire
Lettre intime adressée à «sa chère petite maman» dans laquelle il lui livre son quotidien.
«Je crois que tu es restée après le dîner de Noailles. La nuit suivante, j'ai eu une crise un peu pénible. Il a plu sans discontinuer de sorte que j'ai dû renoncer à aller à Versailles avec de Billy et c'est lui qui a dîné chez moi. Mais pour soulager mon monde je les ai malgré leur protestation fait dîner à 6h30 et Billy et moi à 7h30.» «Mes ennemis bien que métaphysiquement définitifs mais très adoucis ne me troublent plus comme avant. On se fait à tout [...]» «Fénéon ne pouvait pas me voir (il ne me dit jamais pourquoi). Quant à ta dame à nom de défaite je ne pense pas que ce soit encore l'intimité de Mme de Brantes.»
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue