BRETON ANDRÉ 安德烈•布勒东 (1896-1966)

Lot 54
900 000 - 1 000 000 EUR

BRETON ANDRÉ 安德烈•布勒东 (1896-1966)

POISSON SOLUBLE. MANUSCRIT AUTOGRAPHE.
Aout-septembre 1924; 59 pages in folio (36 x 23 cm).
Manuscrit autographe d'André Breton intitulé «Poisson soluble», 59 pages in folio d'une écriture serrée à l'encre bleue, numérotées au crayon en haut à droite, comportant quelques ratures et corrections ultimes.
POISSON SOLUNLE, AUTOGRAPH MANUSCRIPT.
AUGUST-SEPTEMBER 1924; 59 IN-FOLIO PAGES
(36 X 23 CM - 14,2 X 9 INCHES).
Autograph manuscript by André Breton entitled «Poisson soluble» copied in his characteristic tight handwriting, numbered in pencil in the upper right, some erasures and last corrections.
Ce manuscrit rédigé sur les mêmes feuillets in folio que ceux du Manifeste fut vraisemblablement réalisé immédiatement après ce dernier.
Il a servi à l'établissement des 32 textes parus chez Simon Kra en octobre 1924 - comme le confirme quelques empreintes encrées - sous le titre «Poisson soluble», publié à la suite du «Manifeste» dans l'édition originale du «Manifeste du Surréalisme».
Véritable mise en oeuvre des idées du Manifeste, l'ensemble des récits qui le composent marquent le point culminant des expériences d'écriture automatique commencées avec les «Champs magnétiques» en 1919, écrit en alternance par André Breton et Philippe Soupault.
André Breton n'a jamais douté d'avoir trouvé dans l'écriture automatique, la matière première de l'inspiration poétique et il assignera pour but au Surréalisme l'exploration de cette «écriture sans sujet», ce «minéral brut» qui fait apparaître «L'or de la pensée».
Le Surréalisme est indissociable de l'écriture automatique, la célèbre définition du Surréalisme est donnée par Breton dans «Le Manifeste»: «Surréalisme, n. m. automatisme psychique pur par lequel on se propose d'exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée.
Dictée de la pensée, en l'absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale.
Le premier des «secrets de l'Art magique surréaliste» révélés dans le
Manifeste est celui de la «composition surréaliste écrite ou premier et dernier jet», véritable discours de la méthode où Breton donne le mode d'emploi de l'écriture automatique: «Faites vous apporter de quoi écrire, après vous être établi en lieu aussi favorable que possible à la concentration de votre esprit sur lui même. Placez vous dans l'état le plus passif ou réceptif que vous pourrez. Faites abstraction de votre génie, de vos talents et de ceux de tous les autres. Dites vous bien que la littérature est un des plus tristes chemins qui mènent à tout. Ecrivez vite sans sujet préconçu, assez vite pour ne pas retenir et ne pas être tenté de vous relire.
La première phrase viendra toute seule, tant il est vrai qu'à chaque seconde il est une phrase étrangère qui ne demande qu'à s'extérioriser...
Continuez autant qu'il vous plaira».
Un début d'explication quant au titre du manuscrit peut être donné par le fait que Breton est né sous le signe du Poisson.
Breton et les surréalistes ont entrepris de libérer les mots.
«Poisson soluble» est une magnifique entreprise poétique de la plus haute importance.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue