GALILEO GALILEI (1564-1642) et JOHANNES KEPLER (1571-1630)

Lot 662
18 000 - 25 000 EUR

GALILEO GALILEI (1564-1642) et JOHANNES KEPLER (1571-1630)

Sidereus nunciu [suivi de:] Dissertatio cum nuncio sidereo
Francfort, Z. Palthenius, 1610 et 1611
Ens. 2 ouvrages en 1 vol. petit in-8 (16,3 x 9,5 cm), de 31 f. dont 2 f. de planches (1 f. de titre, A8-D4) et 27 f. (1 f. de titre, A8-D3); vélin souple, pièce de titre manuscrite en papier (reliure de l'époque)
Seconde édition, publiée quelques mois après la première, du premier ouvrage scientifique fondé sur les observations à la lunette astronomique que Galilée avait conçu un an plus tôt. Il y décrit la surface de la Lune, dont il s'aperçoit qu'elle n'est pas lisse, la nébuleuse d'Orion et l'amas des Pléiades, plus connu sous le nom de Voie lactée, ainsi que Jupiter et ses lunes qu'il découvre grâce à son invention.
Cette édition connaît un succès aussi franc que l'originale: la principale différence se situant dans le format, ici plus petit et dans les illustrations, ici gravées sur bois et non sur cuivre. Mais la nouveauté dans la représentation des cartes célestes fut le choix du fond noir.
Originellement, l'ouvrage possède deux grandes planches en sus des illustrations dans le texte, mais dans notre exemplaire bien complet, l'une d'entre elle est coupée en deux, la légende des Pléiades et celle à droite de la nébuleuse d'Orion ont été supprimées. Les exemplaires comportant ces cartes sont d'une insigne rareté.
On trouve à la suite, la troisième édition de la Dissertatio, après celles de Prague et Florence l'année précédente, de l'ouvrage de Kepler qui est une réaction enthousiaste au précédent. Pourtant
Kepler ne possède pas le fameux instrument qui lui aurait permis de corroborer les observations de Galilée, il se contente d'analyser la méthode employée et la plausibilité des affirmations avancées.
Bien que les deux hommes aient été des plus différents quant à leur façon de penser et d'écrire, la juxtaposition de ces deux ouvrages offre un des plus beaux exemples d'émulation scientifique.
PROVENANCE:
- Godin (ex-libris manuscrit, 1730 sur le titre)
- Grandjean (ex-libris manuscrit sur le titre)
- «Dom Salons Berseiens» (timbre humide)
- bibliothèque des jésuites de l'école Sainte-Geneviève (timbre humide sur le titre)
- bibliothèque S.J. de Chantilly (timbre humide sur le titre)
- Vente Christie's, Paris, 21 avril 2010, lot 29
Importantes brunissures, mouillure au coin inférieur droit des 4 derniers feuillets de la Dissertatio, petit manque au dos de la reliure
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue