CHARCOT JEAN-BAPTISTE (1867- 1936) EXPLORATEUR POLAIRE.

Lot 799
800 - 1 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat: 1 820 EUR

CHARCOT JEAN-BAPTISTE (1867- 1936) EXPLORATEUR POLAIRE.

L.A.S., Kingstown [Dun Laoghaire], Irlande 4 aout 1900, à un «cher confrere ami Capitaine etc.» [le peintre Paul HELLEU]; 6 pages petit in-4 a vignette et en-tête du Yacht "Pourquoi pas?" (legeres salissures, encre de la 1ere page un peu pale, nom d'Helleu effacé à la dernière page mais encore dechiffrable).
Longue lettre de conseils à Paul Helleu qui vient d’acquérir un yacht.
Il n’ira pas le retrouver à Cowes, ayant « horreur du monde » et fuyant « les endroits très chics », étant en Irlande et espérant monter plus au Nord dès que le mauvais temps aura cessé, avant de retrouver sa femme en rade de Bréhat ; et surtout il a les Anglais en horreur… Il donne toute une série de conseils pratiques. Helleu pourra aisément faire franciser son bateau pour une centaine de francs, mais il vaudra mieux le faire à la fin de sa navigation, « car quand un bateau est francisé il faut pour qu’on puisse lui délivrer un rôle que les trois-quarts de l’équipage soient français »… Il conseille également de désarmer à Harfleur : les frais de remorquage sont vite amortis « par l’entretien du bateau qui se trouve en dehors des eaux corrompues du Havre, dans de l’eau douce qui tue les végétations de la mer, et dont les végéta-tions sont ensuite tuées par la mer, et enfin par la sécurité absolue où vous êtes de ne pas être jeté à quai pendant les mau-vais temps des grandes marées, ni d’être abordé ; en effet pendant toute l’année un seul bateau est entré à Harfleur, le mien ». Il fait des recommandations pour l’assurance du bateau… « Enfin il vous faudra garder un homme pendant toute l’année », et il conseille de garder le capitaine. « Inutile de vous dire que les équipages du Pourquoi pas ? et de l’Étoile de l’Olympia fraternisant cela facilitera beaucoup de choses puisque moi je garde deux très sérieux matelots ». Et Charcot dresse le tableau des « dépenses pour 4 mois d’armement » : équipage, habillement, assurances, gréement, peinture et vernis, etc., précisant : « 4 mois d’armement signifient 3 mois de navigation et 15 jours d’armement et 15 de désarmement. […] Il faut que le plus tôt possible vous vous fassiez recevoir de l’U.Y.F. et que vous flanquiez ensuite votre démission du C.V.P. […] En attendant ne songez pas aux embêtements, et jouissez de votre acquisition, puisse-t-elle vous donner les mêmes satisfactions que mon brave Pourquoi pas ? […] à vous jeune pirate (moi je suis le vieux) une cor-diale poignée de … patte (j’allais dire mais je me suis repris à temps… de nageoire) »…
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue