FICHTE JOHANN GOTTLIEB (1762-1814)

Lot 130
700 - 800 EUR
Résultats avec frais
Résultat: 1 430 EUR

FICHTE JOHANN GOTTLIEB (1762-1814)

L.A.S. «Fichte», [Oßmannstedt août ? 1795], à un cher ami [Friedrich SCHILLER ?]; 1 page in-8 (quelques légères rousseurs); en allemand.
«Mit dem herzlichsten Dank, Theurer Freund, schick ich Ihnen den
Meister des Meisters [GOETHE, Wilhelm Meisters Lehrjahre] zurück.
Wir haben uns letzthin noch gar nicht ausgeredet. Machen Sie mich so glücklich, daß es noch hier in Osmanstedt geschehe.
Der Ihrige Fichte
A propos: indem ich zusiegeln will, fällt mir etwas ein, das ich schlechterdings ganz vergessen hätte. Ich bin auf vielfache Weise in Ihrer
Schuld, und habe mich schlechterdings nicht daran erinnert bis auf diesen Augenblick. Damit ich nicht in die Gefahr komme, es ganz zu vergeßen, haben Sie die Güte mir inzwischen zu wißen zu thun, was es macht.»
Avec ses remerciements les plus cordiaux, il renvoie à son très cher ami le «Meister des Meisters» (jeu de mots intraduisible: le Meister du maître, c'est-à-dire Les Années d'apprentissage de Wilhelm
Meister de GOETHE]. Ils ne se sont pas beaucoup parlé récemment et il serait heureux que cela se produise encore à Oßmannstedt...
En scellant la lettre, quelque chose qu'il allait oublier lui est revenu en mémoire. Il s'est endetté auprès de son correspondant à bien des égards, et ne s'en est tout simplement pas souvenu. Afin qu'il ne coure pas le risque de l'oublier complètement, il prie de lui faire savoir de combien il s'agit.
Fichte terminait alors à Oßmannstedt près de Weimar la rédaction des Grundlage der gesamten Wissenschaftslehre (Principes de la doctrine de la science).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue