LESPINASSE JULIE DE (1732-1776)

Lot 167
1 500 - 2 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 2 860 €

LESPINASSE JULIE DE (1732-1776)

L.A., «ce dimanche soir 8 may» [1774], au marquis de CONDORCET à Ribemont; 3 pages in-4, adresse avec beau cachet de cire rouge à la devise
Sans toi tout homme est seul.
Magnifique lettre autographe, deux jours avant la mort de Louis XV, parlant de sa sensibilité et de son amant le marquis de
Mora.
«Ha ! mon dieu qu'il s'en faut bien que le roi soit hors de danger. Les nouvelles de cette après diner, cinq heures, sont plus allarmantes que jamais»; mais Condorcet doit avoir des nouvelles par TURGOT... «Je suis ravie que vos yeux aillent mieux, au moins vos amis me le disent, car vous ne m'en dites mot; vous ne me dites pas si vous vous baignés. Vous voulés que je vous parle de moi et pour m'y encourager vous vous taisés sur vous. Cependant je vous defie de douter de mon vif et tendre interet».
Elle n'est pas allée voir Mélanie: «vous savés bien que pour les choses de dissipation, et de mouvement je n'ai que la force du projet, et quand le moment de les executer arrive je n'ai de desir et de plaisir que d'y manquer.
Ho ! que non je n'ai pas besoin de sortir de chez moi pour trouver de quoi exercer ma sensibilité et d'une maniere souvent bien douloureuse».
Puis à propos du marquis de Clausonnette: «l'amitié adoucit tous les chagrins et je crois qu'il en a, ou quil en aura beaucoup. Hélas; il n'est que trop vrai, tout mortel est chargé de sa propre douleur, et nul de nous na vecu sans conoitre les larmes. Vous ne conoitrés pas celles dont javois voulu faire un sinonyme; je l'ai relu et je l'ai déchiré, tant je l'ai trouvé mauvais. Il étoit je vous assure à faire pleurer d'ennui: long, lache et froid et cela c'est sans me vanter, ni m'humilier, c'est la vérité exacte, et il est tout aussi vrai que je ne serai jamais tentée d'avoir avec vous le ton que j'ai eu une fois avec l'abbé Coyer [...] je trouve que le persiflage est une perfidie basse et ignoble».
Puis elle parle de son amant le marquis de
MORA qui devrait bientôt arriver: «mais il etoit enrhumé, il etoit foible ses crachats avoient été teints de sang peu de jours avant; si bien que dans cette situation je ne suis bien sure que de sa volonté et de son desir, mais tant de choses peuvent être contre quil faudra que je le voye pour croire à son retour. Il est si malheureux, et moi si peu acoutumée à voir acomplir mes desirs que je me sens toujours cette defiance attachée au malheur».
D'Alembert «embrasse tendrement»
Condorcet, et elle le prie de pardonner ce «griffonage effroyable»...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue