ALEMBERT JEAN LE ROND D'(1717-1783)

Lot 173
1 500 - 2 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 1 950 €

ALEMBERT JEAN LE ROND D'(1717-1783)

L.A.S. «D'Alembert», Paris 2 juillet 1773, au comte de GUIBERT; 3 pages in-4 (copie ancienne jointe).
«Vive votre éloquence, Monsieur ! [...] vous avez donc obtenu ce que vous desiriez tant, d'assister aux Revues que le Roi de Prusse doit faire»... D'Alembert va écrire à FRÉDÉRIC II pour l'engager à entendre la tragédie de
Guibert: «je lui en reparlerai encore, & je ne negligerai rien pour lui donner cette curiosité, ne doutant point qu'il ne me remercie quand il l'aura satisfaite. Je l'engagerai, supposé qu'il veuille m'en croire, a se delasser par cette lecture de ses revues de Silesie, et ce sera d'ailleurs encore un moyen de vous approcher de lui; plus il vous verra, plus il sentira tout ce que vous valez; & independamment du tendre interêt que je prends à tout ce qui peut vous toucher, mon amour propre est interessé à recevoir de ce Prince des remercimens de vous avoir fait connoître à lui». Il prie Guibert de le rappeler au souvenir du
Prince LOUIS à Vienne: «je ne sais pas s'il m'aime toujours; il a mieux a faire que de me le dire, mais je vous prie d'etre auprès de lui l'interprète des sentimens de respect et d'attachement que je lui ai voués»; ainsi qu'à l'abbé GEORGEL «secretaire d'ambassade, dont l'obligeante activité pourra vous être très utile pour les objets d'instruction que vous vous proposez».
Il parle enfin de Julie de LESPINASSE, dont la santé n'est pas très bonne: «Nous parlons souvent de vous, nous vous aimons, nous vous regrettons, & nous vous attendons avec impatience. Revenez bien vite, chargé, non comme Auguste, des depouilles de l'orient, mais de celles du nord, qui entre vos mains, deviendront des dépouilles bien prétieuses»...
Archives du comte de GUIBERT (vente 14 octobre 1993, n° 73).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue