SCHILLER FRIEDRICH (1759-1805)

Lot 231
5 000 - 6 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 6 240 €

SCHILLER FRIEDRICH (1759-1805)

L.A.S. «Sch.», Weimar [fin mars 1803], à Amalie von IMHOFF (1776-1831); 1 page in-4, adresse (papier froissé); en allemand.
Lettre à son amie et collaboratrice l'écrivaine Amalie von Imhoff.
[La femme de lettres Amalie von IMHOFF (1776-1831) était alors dame de cour de la duchesse Louise de Saxe-Weimar; nièce de Charlotte von Stein, amie de Goethe et Schiller, elle collabora à leurs Almanachs.
Elle avait récemment joué le rôle de Kassandra, le 20 février 1803, dans un Maskenzug (mascarade) tiré des oeuvres de Schiller; plus tard dans l'année, elle va épouser l'officier suédois Karl Gottfried von
Helvig. Le mal (Uebel) dont parle Schiller est un rhumatisme dont il a noté l'apparition le 23 mars dans son Journal (Tagebuch).] «Die steinernen Hoftreppen scheinen mir nicht gut zu bekommen, und das Uebel, welches ich mir dort geholt würde ich wahrscheinlich nicht vermieden haben, wenn ich auch nicht bei meiner lieben Freundin eingesprochen hätte, da ich unsern Prinzen besuchen wollte. So habe ich doch wenigstens den Trost, eine freundliche Stunde bei Ihnen dadurch erkauft zu haben. Herzlich freut mich Ihr liebes Andenken, ich befinde mich schon etwas beßer, ob ich gleich noch nicht sobald werde ausgehn können. Hoffentlich ist Ihre Unpäßlichkeit jezt vorüber, und ich habe vielleicht das Vergnügen, Sie bald einmal bei uns zu sehen.»
Traduction: «Les escaliers en pierre de la Cour ne semblent pas me convenir, et je n'aurais pas pu éviter le mal avec lequel je suis arrivé là, même si je ne m'étais pas arrêté voir ma chère amie, car je voulais rendre visite au Prince [le prince héritier Carl Friedrich, tout juste rentré d'un voyage à Vienne et Paris]. J'ai donc au moins la consolation d'avoir passé une heure agréable auprès de vous. Votre souvenir affectueux me touche, je m'en trouve déjà mieux, même si je ne vais pas pouvoir ressortir de sitôt. J'espère que votre indisposition est passée et j'aurai peut-être le plaisir de vous revoir un de ces jours chez nous».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue