Lot 253
10 000 - 12 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 53 300 €

VOLTAIRE (1694-1778)

L.A.S. «V», [vers le 15 mars 1759], au «ministre» Jacob VERNES; 1 page in-4, adresse (coins réparés avec perte de deux fins de ligne).
Fameuse lettre, en partie inédite, où Voltaire nie être l'auteur de
Candide.
[Le pasteur genevois Jacob VERNES (1728-1791), ami et correspondant de Voltaire et Rousseau, rédigeait la revue Choix littéraire. En janvier 1759, Cramer avait publié à Genève Candide, ou l'Optimisme, traduit de l'allemand de M. le docteur Ralph, rapidement suivi par l'édition parisienne; le livre fut aussitôt condamné à Paris et à Genève.] «J'ay lu enfin Candide. Il faut avoir perdu le sens pour m'attribuer cette couionnerie [le mot a été surchargé plus tard en cochonerie].
J'ay dieu mercy, de meilleures occupations. Si je pouvais excuser jamais l'inquisition je pardonerais aux inquisiteurs du Portugal d'avoir pendu le raisoneur Pangloss, pour avoir soutenu l'optimisme. En effet cet optimisme détruit visiblement les fondements de notre relligion; il mene à la fatalité; il fait regarder la chute de l'homme comme une fable, et la malédiction prononcée par Dieu meme contre la terre, comme vaine. C'est le sentiment de touttes les personnes religieuses et instruittes, elles regardent l'optimisme comme une impieté affreuse.
Pour moy qui suis plus moderé je ferais grace à cet optimisme pourvu que ceux qui soutiennent ce sisteme ajoutassent qu'ils croyent que
Dieu dans une autre vie nous donnera selon sa misericorde, le bien dont il nous prive en ce monde suivant sa justice. C'est l'éternité à venir qui fait l'optimisme, et non le moment présent. Vous etes bien jeune pour pense[r à cette] eternité, et j'en aproche. Je vous souhait[e le bien] etre dans cette vie et dans l'autre».
Il ajoute, sur le feuillet d'adresse: «Apropos comment pouvez vous trouver de l'esprit dans Candide ? De la naiveté ouy, un air de plaisanterie ouy. Mais un trait d'esprit, un tour fin je vous en défie»...
Correspondance (Pléiade), t. V, p. 420 (texte fautif, sans le postscriptum).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue