BRASILLACH Robert (1909-1945)

Lot 24
Aller au lot
Estimation :
1800 - 2000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 1 950EUR

BRASILLACH Robert (1909-1945)


Six heures à perdre, manuscrit autographe (fragments) [1944]. 53 pages in-8 à l'encre bleue sur papier, ratures et corrections et fragments collés.
Importants fragments de ce roman posthume. Rédigé au premier semestre de 1944, et publié en feuilleton dans l'hebdomadaire Révolution nationale entre le 11 mars et le 10 juin 1944, le roman Six heures à perdre est une des dernières oeuvres de Brasillach; il sera publié chez Plon en 1953.
Le sujet, étroitement lié aux souvenirs de captivité de Brasillach, a dû être conçu immédiatement après son retour en France en 1941. Le roman, en partie autobiographique, est marqué par les impressions du camp. Ces pages ont souvent pour point de départ la chronique régulière qu'il avait entreprise dès son retour pour renseigner les familles des prisonniers. Le roman se continue sous l'Occupation, et évoque les actions de la Résistance.
Le manuscrit a servi pour l'impression du roman dans le journal il correspond à la Troisième partie du livre et comprend les chapitres 2, 4, la fin du chapitre 5 avec le début du chapitre 6; le chapitre 2 est écrit au dos de pages imprimées d'examens d'anglais et d'allemand.
L'on joint une lettre autographe signée adressée à Lucien Combelle. Paris, dimanche 194 ? (demi-page in-4 à entête de «Je suis partout»). «[...] J'espère que la censure n'y verra pas d'inconvénient [...]».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue