BERINGTON Simon (1680-1755)

Lot 834
Aller au lot
Estimation :
1000 - 1500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 1 281EUR

BERINGTON Simon (1680-1755)


Mémoires de Gaudence de Luques, prisonnier de l'Inquisition ; Augmentés de plusieurs Cahiers qui avoient été perdus à la Douanne de Marseille (Amsterdam, 1753) ; 4 parties en 2 volumes in-12 (158 x 94 mm), 4 figures et vignettes gravées par Fessard, d'après Le Lorrain, datées 1752. Reliure de l'époque : maroquin rouge, large plaque d'encadrement de Pierre-Paul DUBUISSON, à fers en toile d'araignée, fleurs et feuillage (Rahir 197 ; Gruel II, pp. 69-70, pl. B), dos lisse orné de fleurs de pavot, étoiles et cercles, pièces de titre et tomaison de maroquin fauve, tranches dorées sur marbrure, gardes de papier blanc gaufré à décor floral doré (quelques coins habilement restaurés).
Première édition illustrée de ce roman utopiste anonyme dont le héros porte un nom italien, Gaudentio di Lucca, mais dont l'auteur serait l'anglais Simon Berington, que l'on tint longtemps pour le traducteur de la première édition en anglais (1737). D'inspiration socialiste, le roman décrit Mezzoramia, paradis dont Gaudence de
Luques découvre l'accès, et dans lequel il réside durant 25 années.
Il décrit une société patriarcale de laquelle ont été bannis la compétition et l'égoïsme, et où l'on a instauré l'égalité des richesses et l'esprit de communauté. Le roman fut remanié une première fois en 1746 lors de sa première traduction française par le chevalier de Saint-Germain, et augmenté en une version définitive en 1753 par Jean-Baptiste
Dupuy-Demportes.
Bel exemplaire dans une reliure de maroquin de grande qualité, ornée d'une très jolie plaque rocaille. On trouve cette plaque sur deux exemplaires d'Heures imprimées en 1743, frappés aux armes de Louis
XV, tous deux portant l'étiquette de Dubuisson.
Ex-libris Michel WITTOCK.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue