BOLIVAR Simon (1783-1830)

Lot 842
Aller au lot
Estimation :
2500 - 3000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 4 085EUR

BOLIVAR Simon (1783-1830)

«El Libertador», héros et libérateur d'Amérique du Sud
L.S. «Bolivar», Bogota 8 novembre 1828, à son ami José
Angel ALAMO, à Caracas ; 2 pages in-4, adresse (papier bruni, fentes) ; en espagnol.
Sur les suites de la Conspiration de Septembre, ses mines d'or et d'argent, et sa fille aînée Maria Antonia.
Il a reçu sa lettre du 20 septembre qui l'informe des nouvelles d'Europe et de ce pays, et de la résistance de Maria Antonia à donner les ordres de paiement («la resistencia de Maria Antonia á darle las libranzas»).
Cette femme le désespère («Esta señora me hace desesperar !»). Il a pris le parti d'écrire au Président de la Société des Mines de Bolivar à Londres, afin qu'Alamo puisse donner les ordres de paiement si
Maria Antonia s'obstine à les refuser...
Il se réjouit de le savoir bien et si fougueux... C'est que là tout va aussi pour le mieux possible, après la cruelle tempête qui s'est dissipée, c'est-à-dire la conspiration du 25 septembre, maintenant terminée, car la seule chose qui manque est la confirmation du Conseil, qui sera donnée ce jour, aux peines des sept à huit qui ont été condamnés à mort, parmi lesquels Santander, et les derniers arrêtés ; qui sait ce qui sortira du Conseil ! Pour le reste, tout va bien, l'armée du Sud est très bonne ; le général SUCRE en a pris le commandement, ainsi que des départements ; une misérable guérilla à Patia, conduite par l'un des conspirateurs du 25, aura été écrasée à cette heure ; et le travail des réformes se poursuit de manière très assidue... «Me alegro que se hallen tan bien por allá como U. manifiesta, y sobre todo que esté U. tan brioso, porque esto, segun U. mismo dice, no es poca prueba. Por acá va todo, tambien, lo mejor que es posible, despues de la cruel borrasca que se ha disipado y de que ya estará U. orientado ; hablo de la conspiracion del 25 en 7re. Esta se ha terminado ya porque solo falta la confirmacion del Consejo, que se dará hoy, á las sentencias de siete á ocho que ha
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue