FAVRE Jules (1809-1880) homme politique, vice-président et ministre du gouvernement de la Défense nationale

Lot 867
Aller au lot
Estimation :
250 - 300 EUR

FAVRE Jules (1809-1880) homme politique, vice-président et ministre du gouvernement de la Défense nationale


MANUSCRIT autographe, [février 1871] ; 2 pages in-4 découpées pour l'impression et remontées sur carte (marques au crayon de l'imprimeur).
Sur le ravitaillement de Paris après le siège, à la suite de la convention d'armistice qu'il avait signée, comme ministre des Affaires étrangères, le 28 janvier 1871, avec BISMARCK.
Le ministre des Affaires étrangères a passé la journée à Versailles avec le ministre des Travaux publics et les directeurs des chemins de fer, pour arrêter avec la commission des chemins de fer allemands un arrangement pour l'arrivage de marchandises ; il a ensuite échangé des télégrammes avec Londres pour organiser l'approvisionnement via le port de Dieppe, le seul qui soit en communication avec des lignes ferrées qui n'ont pas été dévastées. Des vivres accumulés à Bruxelles seront dirigés sur Dunkerque. «Nous croyons donc pouvoir engager nos concitoyens à bannir toute inquiétude - ils ont encore quelques mauvais jours à passer, des souffrances à endurer. Hélas ! Tous nous voudrions qu'elles fussent plus vives encore et après les terribles réalités qui nous accablent pussent nous être épargnées. Au moins, dans notre légitime douleur, pouvons-nous tous nous rendre ce témoignage que nous avons été au-delà de ce que commandait le devoir»... Un manque de moyens aurait exposé à «une catastrophe sans précédent dans l'histoire. Nous en avons bravé le péril pour défendre jusqu'au bout notre chère patrie, et ce n'est pas parmi les habitants de Paris que nous rencontrerons quelqu'un qui nous reproche cette témérité»...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue