JEAN MERMOZ (1901-1936)

Lot 56
Aller au lot
Estimation :
30000 - 40000 EUR

JEAN MERMOZ (1901-1936)

«L'École»: manuscrit autographe, raturé et corrigé. [Vers 1927-1928].
16 p. un quart sur 9 f. in-4 (24,2 x 21 cm) de papier vergé fin extraites d'un bloc, encre noire et bleue.
TRÈS BEAU RÉCIT AUTOBIOGRAPHIQUE DE MERMOZ dans lequel il raconte son arrivée et son installation à l'école d'aviation militaire d'Istres, en octobre 1920, sa première leçon de pilotage, son apprentissage et son premier vol en solitaire («Je sentais à cette minute que mon âme devenait celle de l'appareil et que mon corps, scellé en quelque sorte au siège n'existait plus que pour obéir à sa volonté et la transmettre à la machine. Maître de moi-même, je me sentis avec une secrète joie, capable de tout dominer et c'est avec le plus grand sang-froid que je tirai les manettes des gaz.») jusqu'à sa première veillée funèbre après la mort accidentelle d'un pilote et de ses deux mécaniciens.
«L'arrivée à Istres. Un soir d'octobre de l'année 1920, je posais le pied pour la première fois sur le sol de Provence et cela sans hésitation aucune: je me sentais l'âme d'un conquérant et de fait, mon affectation d'élève-pilote à l'École d'Aviation d'Istres me donnait suffisamment d'importance, à mes yeux, pour qu'il en fût ainsi. À terre, près du wagon qui m'avait amené je cherchais du regard dans l'obscurité naissante l'emplacement de la gare. Il bruinait. Le mistral sifflait dans les branches des oliviers alentour.
La morne désolation qui se dégageait du paysage sentant l'herbe mouillée et suintant la tristesse fit que ma belle humeur se changeât subitement en une impression pénible de découragement. [...]
Un bruit de pas m'ayant tiré de ma rêverie, je me retournai et vis deux militaires portant chacun sur leurs épaules une cantine se diriger vers mois. L'un d'eaux ronchonna: “Quel sale pays.” Ce à quoi l'autre répondit: “C'est ça l'Midi”. M'ayant reconnu à mon uniforme, l'un d'eaux s'arrêta et me demanda: “Pourrais-tu me dire où se trouve l'Aviation?”. “Je n'en sais rien, dis-je, je débar
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue