BECQUEREL HENRI (1852-1908) PHYSICIEN.

Lot 783
Aller au lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 19 500EUR
BECQUEREL HENRI (1852-1908) PHYSICIEN.
MANUSCRIT autographe signé, Sur le rayonnement de l'Uranium et sur diverses propriétés physiques du rayonnement des corps radio-actifs, [1900]; 26 pages in-fol. sous chemise autographe; dans une monumentale boite-étui in-fol. en chagrin noir avec titre en lettres dorées sur le plat sup., l'intérieur en suédine bleu nuit à compartiments sous plexiglas contenant également le tire a part imprime, 3 photographies originales et divers objets du laboratoire de Becquerel (Lobstein-Laurenchet).
Important manuscrit scientifique résumant ses travaux et recherches sur le rayonnement de l'uranium, et la découverte de la radioactivité, parallèlement aux travaux de Pierre et Marie Curie. Il est accompagné de divers objets de laboratoire.
Becquerel a presenté cette communication au Congres international de Physique de Paris du 6 au 12 aout 1900. Le manucrit a servi pour l'impression dans les Rapports présentés au Congrès international de Physique réuni à Paris en 1900... (tome III, p. 47-78); il présenté de nombreuses ratures et corrections.
En 1903, Henri Becquerel partagera le Prix
Nobel de Physique avec Pierre et Marie Curie pour leurs découvertes sur la radioactivité.
L'etude est divisée en 7 parties, suivies de «Conclusions». Elle commence (I) par un Historique dont nous citerons le debut: «La découverte du rayonnement spontané de l'Uranium a été une consequence des idées que fit naitre la découverte des rayons
X; on peut en suivre facilement la genese dans les Comptes Rendus de l'Academie des Sciences pour le premier semestre de l'année 1896 (T. cxxii). Si l'on ecarte quelques publications hatives de M. Le Bon et de M.
Ch. Henry, dont les conclusions ne furent pas vérifiées, et qui avaient eu pour point de depart une idée publiée par M. H. Poincare, la premiere expérience nette qu'on rencontre dans l'ordre de faits qui nous occupe est due a M. NIEWENGLOWSKI qui le 17 fevrier 1896 montra que certaines preparations phosphorescentes de sulfure de cal
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue