EINSTEIN ALBERT (1879-1955).

Lot 809
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 5 200EUR
EINSTEIN ALBERT (1879-1955).
L.A.S. «Albert», 23 février 1927, à sa première femme MILEVA; 1 page grand in-4; en allemand.
Lettre familiale à sa première femme Mileva.
Il lui aurait écrit depuis longtemps s'il n'etait pas aussi presse. La visite de son fils aine
Albert lui a fait grand plaisir, un bon gars («Ein ganzer und ein guter Kerl»). Il s'est donne beaucoup de mal pour le dissuader de son projet de mariage peu judicieux, et a vraiment eu l'impression qu'il comprenait que c'etait une folie. Mais Albert est en quelque sorte si dependant et lui écrit maintenant qu'il fera venir sa femme Après l'été. Par ailleurs, ses affaires semblent bien marcher. La seule chose qui pourrait encore le sauver serait de le faire venir pres de lui, car il ne serait pas laisse a lui-même; mais acceptera-t-il?
Il aimerait que «Tête «[son plus jeune fils Eduard] le rejoigne pendant ses vacances de Paques; cela lui ferait du bien d'apprendre a connaitre un peu les hommes, afin qu'il ne finisse pas comme Albert («Fur ihn ist es auch gut, wenn er ein bischen Menschen kennen lernt, das er nicht einmal so hineinfallt wie Albert»). Il viendra voir Mileva l'été. Il se rejouit que ses relations avec elle se soient bien ameliorées. Il raconte toujours a tout le monde en quels bons termes il est reste avec son ex-femme, et comme il est bien admis dans sa maison, et Else [sa cousine et seconde epouse] se rejouit que ses fils et Mileva ne lui soient plus si hostiles: «Ich freue mich, dass jetzt unsere Bezielungen so gut geworden sind. Ich erzahle immer allen, wie gut ich in ihrem Hause aufgenommen bin, und Else freut sich, dass meine Buben und Du nicht mehr so feindselig egen sie sind»...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue