WHITNEY ELI (1765-1825) MÉCANICIEN ET INDUSTRIEL AMÉRICAIN.

Lot 895
Aller au lot
Estimation :
2000 - 2500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 2 860EUR
WHITNEY ELI (1765-1825) MÉCANICIEN ET INDUSTRIEL AMÉRICAIN.
L.A.S., New Haven 13 octobre 1815, à J. STEBBINS Esq.; 2 pages in-4
(petites fentes réparées aux plis, et trace d’onglet au dos); en anglais.
Il prie de lui procurer, au cours de l’hiver à venir, cent mille bardeaux de la meilleure
qualité de bois, d’une bonne épaisseur, bien finis et de 18 pouces de long («one
hundred thousand of the first quality of fine
shingles, of the best timber, good thickness, well dressed & full 18 inches long»); ils
seraient expédiés à quelque port commode
et payés par mandat sur Boston; dans l’affirmative, il demande à quel prix. Il n’a pas
besoin de dire que presque tout ce qui se
fait en matière de bardeaux est de la triche
(«cheat»), et qu’un bon et honnête fabricant
de bardeaux est un animal très rare, mais
avec ses connaissances dans son pays, Stebbins
devrait pourvoir lui procurer de bons
bardeaux... On apporte parfois d’excellents
échantillons d’épicéa, de quelque port dans
le Maine… La Chambre des Représentants
de l’État du Connecticut s’est réunie hier, mais Whitney était si occupé, qu’il n’y est
pas allé: Charles Denison, président de la Chambre, Thomas Williams (Hartford) et Seth
P. Staples, clercs. Proportion de démocrates, alias amis de Bonaparte, comme jusqu’ici
«(Proportion of Democrats, alias friends of
Bonaparte, as heretofore»)…
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue