CAMBACÉRÈS Jean-Jacques-Régis de (1753-1824) conventionnel (Herault), ministre, Consul, redacteur du Code civil, Archichancelier de l'Empire.

Lot 655
Go to lot
Estimation :
40000 - 50000 EUR
Result with fees
Result : 46 800EUR
CAMBACÉRÈS Jean-Jacques-Régis de (1753-1824) conventionnel (Herault), ministre, Consul, redacteur du Code civil, Archichancelier de l'Empire.
MANUSCRITS avec corrections et ADDITIONS autographes, Eclaircissemens publiés par Cambacérès sur les principaux événemens de sa vie politique, [1821- 1824] ; plus de 3600 pages in-fol. ou in-4, et 64 pages autographes in-4 ou in-8.  Important ensemble des manuscrits des Mémoires de Cambacérès, dans leurs versions successives, avec d’importantes additions autographes. Conçus après la chute de l’Empire, alors que Cambacérès vivait en exil à Bruxelles, la rédaction des Éclaircissemens fut entreprise en 1818, après le retour de Cambacérès à Paris, Louis XVIII ayant déclaré que la loi contre les régicides ne concernait pas l’ancien conventionnel (que Cambacérès n’ait pas voté la mort de Louis XVI fait l’objet de la note 1 de ces Mémoires). Cambacérès y travailla jusqu’à sa mort. Ces Mémoires sont restés inédits jusqu’à leur édition procurée par Laurence Chatel de Brancion (Mémoires inédits, Perrin, 1999, 2 vol.). Les Éclaircissemens se divisent en trois « livres ». Le premier explique les motifs de l’œuvre, résume les origines de l’auteur et raconte sa vie politique depuis le début de la Révolution jusqu’à son entrée au ministère, en 1799. Le deuxième suit la carrière de Cambacérès jusqu’après la proclamation de l’Empire en 1804, et le troisième, consacré à l’Empire, est resté inachevé et s’interrompt en 1813. Cambacérès a vraisemblablement dicté ces Mémoires à son ancien secrétaire des commandements, secrétaire général du ministère de la Justice, et son neveu par alliance, Jean-Olivier Lavollée. On distingue trois séries de manuscrits, que nous désignons comme A, B et C. A est la « 2ème rédaction », et B la « 3ème expédition » ; C est la version définitive, après révision, établie par Hubert de Cambacérès, neveu de l’Archichancelier, après la mort de son oncle ; c’est celle suivie par Laure Chatel de Brancion pour l’édition des Mémoires inédits. Tous ces manuscrits sont écrits sur des bifeuillets (ou feuillets) de grand format, marge gauche tracée
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue