COLETTE

Lot 480
Go to lot
Estimation :
600 - 1000 EUR
Result with fees
Result : 1 300EUR
COLETTE
Lettres autographes signées.
1917.
17 p. ½ in-8 et in-4, papiers divers, quelques enveloppes conservées.
Belle correspondance autographe avec
Annie de Pène (1871-1918), échangée pendant la Grande Guerre. Colette est à Castel Novel de Varetz en Corrèze.
Journaliste, écrivain, éditrice, Annie de
Pène fit plusieurs reportages de guerre pendant cette période. Elle était devenue la compagne de Gustave Téry, le brillant directeur de L'OEuvre, chargée de missions à l'arrière, d'où son appellation de «Général» sous la plume de Colette : «Je vous en prie, Annie, trouvez une semaine, rien qu'une semaine (ou 15 jours si vous pouviez !) à voler au Général et arrivez.
Mieux que ça : amenez le Général.»
Plusieurs croquis enlevés du quotidien, par exemple lors d'une permission d'Henry de
Jouvenel, animent cette correspondance : «Hélas, Annie, il part ce soir, le Sidi, avec
Lénery (?). Pendant deux jours, je l'ai gobergé de lièvre, de fruits, d'ail, d'oignon, de fromage blanc, de confitures de mûres, de cerises à l'eau de vie, qu'il en claque.» (lettre du 15-16 septembre 1917). Quelques allusions au travail d'écriture figurent dans les lettres : «Je viens de faire avec désolation mon papier pour l'“Excelsior”.
Je n'ai pas le temps de vous écrire.»
Le décalage entre la vie parisienne et la campagne corrézienne où vit Colette se fait parfois sentir. Annie de Pène mourut de la grippe espagnole le 14 octobre 1918.
Certaines lettres ont été publiées par
Francine Dugast en 1995.
Bibliographie :
Colette, Lettres à Annie de Pène et
Germaine Beaumont, éd. F. Dugast,
Flammarion, 1995.
Marques de pliure, quelques brunissures.
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue