APOLLINAIRE GUILLAUME (1880- 1918)

Lot 801
Go to lot
Estimation :
20000 - 30000 EUR
Result with fees
Result : 37 500EUR
APOLLINAIRE GUILLAUME (1880- 1918)

POÈME ET L.A.S. À LOU.
3 Juin 1915.
4 pages in-8, enveloppe conservée.
Poème et lettre autographe signée Gui adressée à Lou.
Sur l'enveloppe conservée (franchise militaire) figure l'adresse de Lou, de la main d'Apollinaire: La Comtesse de Coligny-Chatillon 202 boulevard Saint Germain Paris 7ème.
Une fleur séchée est également dans l'enveloppe.
... «Ma petite chérie. Mais quel est donc l'horrible mot que tu n'as pas écrit, tu te fais... quoi... Je veux absolument savoir?... Je te défends absolument d'avoir de mauvaises idées... Préviens-moi de ton départ pour que je puisse adresser mes lettres comme il faut...
Mais m'écriras-tu seulement? L'important est que tu sois bien...
Ne te préoccupe pas de moi... Ca n'a pas d'importance... Un obus moral ou matériel de plus ou de moins, maintenant je m'en fous...».
Apollinaire mentionne Toutou l'autre amant de Lou.
... «D'ailleurs, je sais bien que Toutou n'est probablement pas mon ami comme je suis le sien... Il ne me connaît pas et s'en fout pas mal... Au revoir Ptitlou... J'espère toujours d'ailleurs te retrouver après la guerre. Mais mon ptitlou ne croît pas qu'il y ait de reproches là-dedans, je t'aime bien, tu le sais et comme tu m'embrasses à la façon qui me fait quelque chose, je prends cela et après tout mon ptitlou, je ne sais pas pourquoi je dis ça, je sais bien que tu m'aimes beaucoup, que Toutou est aussi mon ami, mais qu'il ne me connaît pas, qu'il ne peut avoir l'exaltation d'un poète ne l'étant point. Amuse toi, fais comme tu veux, tu es mon amie pour la vie, c'est tout et c'est assez mon ptitlou adoré que j'embrasse de toutes mes forces, ptilou, mon pticoeur, très chéri»...
A la suite de cette lettre de deux pages écrites du front, figure le poème «Lou, mon étoile» (2 pages in-8), poème de 78 vers où se mêlent amour, érotisme, et réalité sombre de la guerre. Il fut publié pour la première fois dans «Ombre de mon amour» en 1947 aux pages 122 à 124.
«L'étoile n
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue