GENET JEAN (1910 - 1986) LE PRÉTEXTE. Ensemble... - Lot 836 - Drouot Estimations

Lot 836
Go to lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR
Result with fees
Result : 15 000EUR
GENET JEAN (1910 - 1986) LE PRÉTEXTE. Ensemble... - Lot 836 - Drouot Estimations
GENET JEAN (1910 - 1986) LE PRÉTEXTE. Ensemble de manuscrits en grande partie inédits, circa 1953-1954. 62 pages in-folio et in-4. Ensemble de manuscrits en grande partie inédits pour un livre inachevé, à la fois réflexions sur l'homosexualité, la pédérastie, l'amour et la mort. Ces manuscrits de premier jet se rattachent au projet inabouti d'une lettre ouverte à «Décimo, ou Enfers, ou Infernal, ou la Mort», dont on connaît seulement des fragments publiés dans le numéro 105 des «Temps Modernes» en août 1954 et repris en volume en 1990 chez Gallimard. Jean Genet subit une crise difficile. Conçue comme une lettre à Décimo (Décimo Christiani, jeune voyou et prostitué romain) et comme un «poème pédérastique», composée «d'éléments autobiographiques de réflexions esthétiques et de considérations universelles et abstraites.» (Edmund White). Cette oeuvre inachevée présente l'homosexualité comme un bagne, un enfer, une malédiction, et un état de solitude souvent sordide. La stérilité, la misère, la maladie, la mort lente et le suicide, sont des thèmes qui se développent dans ces pages, tantôt avec brutalité, tantôt dans une transfiguration poétique. C'est «l'ébauche d'un ouvrage futur fondant une nouvelle morale, une nouvelle esthétique, à partir des données de l'homosexualité. Or, l'homosexualité est morte. Cet ouvrage toujours projeté, jamais publié, est «l'oeuvre impossible de Genet, ce centre invisible autour duquel tout le reste s'organise» (Jean-Bernard Moraly). Le dossier comprend une ébauche puis deux versions élaborées avec d'importantes variantes du texte «Le Prétexte» recueilli dans «Fragments» dans lequel Genet évoque clairement le suicide. ... «La pensée - non le goût - mais la pensée du suicide en moi apparut clairement vers ma quarantième année amenée par l'envie de vivre et par un vide intérieur que rien, sauf le glissement définitif, ne pourrait pouvoir combler... Une métaphysique de la pédérastie me conduisait nécessairement aux concepts de stérilit
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue