SAINT-SIMON LOUIS DE ROUVROY, DUC DE (1675-1755)

Lot 229
Go to lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Result with fees
Result : 4 420EUR
SAINT-SIMON LOUIS DE ROUVROY, DUC DE (1675-1755)
L.A.S. «Le Duc de St Simon», La Ferté 3 décembre 1744, à Marc-Pierre, comte d'ARGENSON, ministre et secrétaire «ayant le dept de la guerre»; 1 page in-4 très remplie (petit cachet encre des Archives d'Argenson).
Sur la maladie de sa belle-fille la marquise de Ruffec, et le fief qui risquerait d'échapper à sa famille en cas de décès.
[Le fils aîné de Saint-Simon, Jacques-Louis (1698-1746), duc de RUFFEC, à qui son père a transmis sa qualité de duc et pair, avait épousé en 1727 Catherine-Charlotte-Thérèse de Gramont (1707-1755). Son second fils Armand-Jean (1699-1754), marquis de RUFFEC, avait épousé en 1733 Marie-Jeanne-Louise Bauyn d'Angervilliers (1711-1761), qui avait reçu de son père, intendant d'Alsace, lors de son premier mariage avec le marquis de Maisons, le fief du Banc de la Roche (Zuinstein) en Basse-Alsace. Le comte d'Argenson avait la province d'Alsace dans son département, et le marquis de Ruffec désirait obtenir, en cas de veuvage, la survivance de ce fief. On sait que Saint-Simon était très attaché à l'éclat de sa maison, et il avait déjà sollicité le comte d'Argenson à ce sujet. Le marquis de Ruffec héritera du titre de duc à la mort de son frère; n'ayant pas eu d'enfant, il fera de sa nièce
Marie-Christine, fille du duc, dite «Mademoiselle de Ruffec» (1728- 1774), qui avait épousé en 1749 le comte de Valentinois, sa légataire universelle, et lui transmettra sa grandesse d'Espagne.] «Je ne me douttois pas Monsieur d'avoir a vous importuner si tost du memoire dont j'eus l'honneur de vous parler a Versailles, que je joins icy, & sur lequel vous me répondistes si gracieusement. Par une lettre que je reçois aujourdhuy du M[arquis] de Ruffec d'hier, j'apprends que samedy d[ernie]r nov[embre] sa femme deja plus incomodée qu'a l'ordinaire, & au lit depuis quelques jours, se trouva tres mal d'estouffements violents, & d'un mal de teste insuportable; que l'agitation fut grande la nuit; que VERNAGE [médecin] la fit saigner du pied deux fois; & qu'a
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue