VOLTAIRE (1694-1778)

Lot 240
Go to lot
Estimation :
10000 - 15000 EUR
Result with fees
Result : 24 700EUR
VOLTAIRE (1694-1778)
L.A.S. «Voltaire», Cirey par Vassy en Champagne 9 novembre 1736, à Jean-Jacques DORTOUS DE MAIRAN; 4 pages in-4 (légères piqures).
Très belle et longue lettre scientifique sur les forces motrices et sur l'optique, illustrée d'un croquis.
[Jean-Jacques DORTOUS DE MAIRAN (1678- 1771), mathématicien, astronome et physicien, publiera en 1741 une Dissertation sur l'estimation et la mesure des forces motrices, et débattra avec Émilie du Châtelet sur la question des forces vives.]
En quittant Paris pour Cirey, il a chargé le jeune de La Mare de rendre à Mairan son «memoire Sur les forces motrices que vous aviez eu la bonté de me preter»; il ne sait si ce jeune homme a fait «la petite infidelité de le garder pour s'instruire, mais cest un tresor qui nest pas à son usage». Le gémoètre et mathématicen Henri PITOT (1695-1771) n'avait pas lu ce mémoire: «sur quoi je conclus que dans votre academie [des Sciences], il arrive quelquefois la meme chose qu'aux assemblées des comediens. Chacun ne songe qu'à son role, et la piece n'en est pas mieux jouée. J'avois encor demandé à Mr Pitot, s'il croyoit que la quantité du mouvement fut le produit de la masse par le quarré des vitesses. Il m'avoit assuré qu'il etoit de ce sentiment, et que les raisons de Mrs LEIBNITS et
BERNOULLI luy avoient paru convaincantes.
Mais apeine fuje arrivé à Cirey, qu'il m'écrivit qu'il venoit de lire enfin votre memoire, qu'il etoit converti, que vous luy aviez ouvert les yeux, que votre dissertation etoit un chef d'oeuvre. Pour moy Monsieur je n'avois point à changer de party; il n'étoit pas question de me convertir, mais de m'aprendre mon catechisme.
Quel plaisir Monsieur d'étudier sous un maître tel que vous ! J'ay trop tardé à vous remercier des lumieres et du plaisir que je vous dois. Avec quelle netteté vous exposez les raisons de vos adversaires vous les mettez dans toute leur force pour ne leur laisser aucune ressource, lorsqu'ensuitte vous les detruisez. Vous demelez toutes l
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue