MAUPASSANT Guy de (1850-1893). DEUX MANUSCRITS... - Lot 493 - Ader

Lot 493
Go to lot
Estimation :
30000 - 40000 EUR
Result with fees
Result : 35 100EUR
MAUPASSANT Guy de (1850-1893). DEUX MANUSCRITS... - Lot 493 - Ader
MAUPASSANT Guy de (1850-1893). DEUX MANUSCRITS autographes signés « Guy de Maupassant », Hautot père et fils et Le Rendez-vous, [1888-1889] ; 23 et 11 feuillets in-fol. en partie renmargés, le tout relié en un volume in-fol. (31 x 22 cm) maroquin vert, quatre filets d’encadrement sur les plats frappés au centre de l’ex-libris EGOHUGO en lettres dorées, cadre intérieur avec filets, pointillés et dentelle dorée, dos à nerfs orné, tranches dorées (Lortic fils ; le plat inf. légèrement éraflé). Important recueil de deux nouvelles de La Main gauche. Ces deux contes ont été écrits, probablement à la fin de 1888, pour le journal L’Écho de Paris qui les publia, le 5 janvier 1889 pour Hautot père et fils, et pour Le Rendez-vous le 23 février 1889, jour même de la parution du recueil La Main gauche (Ollendorff, 1889), où ces deux contes sont repris. Les manuscrits ont servi pour l’impression et ont été découpés en bandes pour répartir la copie entre les typographes ; ils ont été ensuite soigneusement remontés et fort habilement doublés au dos d’un papier vélin fort, et la plupart renmargés pour être mis au format plus grand des 13 premiers feuillets. Hautot père et fils s’est d’abord intitulé Le fils Auteau ; le titre originel a été biffé en tête du manuscrit, et remplacé par le titre définitif, et ce n’est qu’à la page 13 que Maupassant opte pour la graphie « Hautot », corrigeant alors dans les douze premières pages de son manuscrit « Auteau » en « Hautot ». Le manuscrit est écrit à l’encre brune au recto de 23 feuillets de papier chamois, les 13 premiers d’un format 30,5 x 20,5 cm, les suivants un peu plus petits (28,5 x 19,5 cm). Il présente de nombreuses ratures et corrections, ainsi que des additions interlinéaires ou dans les marges. La nouvelle commence par une brève mais très vivante évocation d’un départ pour la chasse, le jour de l’ouverture, devant un manoir normand. Hautot père est victime d’un accident de chasse ; avant de mourir,
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue