ZOLA Émile (1840-1902). TROIS MANUSCRITS... - Lot 546 - Ader

Lot 546
Go to lot
Estimation :
25000 - 30000 EUR
Result with fees
Result : 29 900EUR
ZOLA Émile (1840-1902). TROIS MANUSCRITS... - Lot 546 - Ader
ZOLA Émile (1840-1902). TROIS MANUSCRITS autographes signés « Émile Zola », Correspondance de Paris, Paris avril 1876-novembre 1878 ; 52, 52 et 57 pages in-8 sur papier bleu fin (infimes déchirures au premier feuillet du 1er et du 3e article) montées sur feuillets de papier vélin fort, reliés en un volume demi-basane bleu nuit (H. Jacquet-Riffieux). Recueil de trois articles pour le journal russe Le Messager de l’Europe, dont un important chapitre de L’Assommoir. C’est grâce à Ivan Tourgueniev que Zola obtint de Michel Stassioulevitch une « correspondance » mensuelle, de mars 1875 à décembre 1880, à la revue de Saint-Pétersbourg, Le Messager de l’Europe. Écrits à l’encre noire sur du papier pelure bleu, ces manuscrits présentent des ratures et corrections. L’Assommoir. Avril [1876], 52 pages. Zola donne à ses « amis de Russie » un chapitre inédit de L’Assommoir, dont la publication a commencé à Paris dans Le Bien public. « Mais, avant de donner un chapitre, quelques explications sont nécessaires. Et, d’abord, il faut expliquer le titre, un mot d’argot des faubourgs parisiens. Le peuple appelle assommoirs des débits de liqueurs, où l’alcool est fabriqué sur place. […] j’ai étendu la signification du mot à tout le milieu ouvrier, aux conditions d’ignorance, de vice et de misère, qui, dans nos quartiers populeux, transforment peu à peu les travailleurs en un troupeau d’ivrognes déguenillés. Voilà la bête humaine assommée, conduite à notre abattoir social, par la faute des autres et par sa propre faute ». Il résume les données de l’intrigue, donne quelques détails sur les personnages secondaires, et parle du « parti pris du style » : « Je l’ai voulu populacier, fortement imagé, rempli de mots d’argot usuels. Il était absolument impossible de peindre le peuple et surtout le faire parler sans lui prendre sa langue »… Suit le texte du chapitre VII, dans lequel le lecteur assiste à la fête pantagruélique de Gervaise. Zola clôt son article par quelques li
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue