René MAGRITTE (1898-1967) Portrait d'Irène... - Lot 212 - Aguttes

Lot 212
Go to lot
Estimation :
20000 - 30000 EUR
René MAGRITTE (1898-1967) Portrait d'Irène... - Lot 212 - Aguttes
René MAGRITTE (1898-1967) Portrait d'Irène Hamoir (épouse de Louis Scutenaire), vers 1947- 1948 Crayon gras sur feuillet in-4, signé en bas à droite 15.6 x 10.5 cm - 6 1/8 x 4 1/8 in . Wax pencil on paper, signed lower right PROVENANCE Vente Sotheby's, Paris, 24 novembre 2010 Collections Aristophil EXPOSITIONS Ostende, Museum voor Schone Kunsten, Ensor, Spilliert, Permeke, Magritte, Delvaux, 5 octobre 1996 - 2 février 1997 Paris, Musée Maillol, Magritte tout en papier, 8 mars 2006 - 19 juin 2006, p. 164 Rotterdam, Museum Boijmans Van Beuningen, Voici Magritte, 2 septembre 2006 - 3 décembre 2006, p. 164 Figure centrale avec son époux du mouvement surréaliste en Belgique, Irène Hamoir, poétesse et romancière, a plusieurs fois servi de modèle à René Magritte. Irène Hamoir, poète et romancière, appartient à cette génération surréaliste extrêmement active en Belgique au début du XXe siècle. A ce titre, elle lui apporte son aide à de multiples reprises, notamment lors de sa période «vache », où l'artiste exploite un style volontairement grossier pour traiter des figures grotesques et fantasques. C'est avec elle et son mari, Louis Scutenaire, que l'artiste fuit Bruxelles pendant la guerre pour se réfugier à Carcassonne. A plusieurs reprises, Irène sert de modèle au poète qu'elle évoque à demi-mots dans son roman Boulevard Jacqmain sous le nom de «Gritto». Irène Hamoir, poet and novelist, belonged to the highly active generation of Surrealists in Belgium in the early 20th century. In this respect, she contributed to numerous enterprises, particularly during her «vache» («nasty») period, when she used a deliberately crude style for grotesque, weird figures. During the war, Magritte fled Brussels with her and her husband, Louis Scutenaire, and sought refuge in Carcassonne. On several occasions Irène was a model for the artist, portraying him in veiled terms in her novel Boulevard Jacqmain as «Gritto»
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue