BONAPARTE Louis (1778-1848) frère de Napoléon,... - Lot 1125 - Aguttes

Lot 1125
Go to lot
Estimation :
700 - 800 EUR
Result with fees
Result : 1 040EUR
BONAPARTE Louis (1778-1848) frère de Napoléon,... - Lot 1125 - Aguttes
BONAPARTE Louis (1778-1848) frère de Napoléon, roi de Hollande, et père de Napoléon III. L.A.S. «L.», Gratz 8 mai 1811, à sa mère, LETIZIA BONAPARTE; 2 pages et demie in-8. Lettre à sa mère, lors de son errance après avoir renoncé au royaume de Hollande Il a renvoyé les lettres de change qu'elle a eu la bonté de lui envoyer, non par «fierté déplacée», mais parce qu'il désirait la «garder pour une meilleure circonstance c'est-à-dire plus grave. Elle s'offre aujourd'hui. Je vous offre mes diamants à acheter [...] au prix que vous jugerez qu'ils valent j'en desirerois 420 mille francs mais si votre bijoutier qui les connoît tous les estime moins vous en deciderez et m'en raporte entierement a vous. Ce que je desire seulement c'est de pouvoir en recevoir la valeur le plus tot possible et toute à la fois, j'ai fait des achats qui me sont aussi utiles pour mon existence que pour la rendre suportable. Vous me rendrez par la ma chère maman un grand service. C'est par mon ordre que l'on vous a envoyé tous mes diamants à la seule exception du grand collier que Picot m'a vendu 200 mille francs cet hyver - je le garde jusqu'à ce que je sache que les autres vous sont parvenus»... Il est occupé à se soigner, et promet de la tenir instruite de sa santé... «Je me suis amusé à composer un petit roman pour Pauline et vous, je vous l'enverrai bientôt, je desire fort qu'il puisse vous plaire, j'ai pensé à toutes deux en le composant et cela doit me justifier un peu de me pousser à ecrire»...Il annonce l'arrivée de P.J. Benoît: «j'espère que ce n'est pas un espion de plus que j'ai près de moi du moins je le desire»..
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue