Catherine ii (1729-1796) Impératrice de Russie L.A.S.... - Lot 1130 - Aguttes

Lot 1130
Go to lot
Estimation :
2500 - 3000 EUR
Result with fees
Result : 4 810EUR
Catherine ii (1729-1796) Impératrice de Russie L.A.S.... - Lot 1130 - Aguttes
Catherine ii (1729-1796) Impératrice de Russie L.A.S. «Catherine», Saint-Pétersbourg 23 avril 1795, à «Madame ma Soeur et Cousine» MARIE-CAROLINE d'Autriche, Reine des Deux-Siciles; 3 pages in-4; en français. Belle lettre à la Reine de Naples. Elle a été vivement touchée par les marques d'intérêt et d'amitié que Sa Majesté lui a données dans sa lettre du 6 mars, concernant «l'heureuse issue de mes affaires en Pologne». De son côté, elle partage «la peine et l'indignation qu'a fait éprouver a Votre Majesté l'odieux procedé de l'agent de Suède à Rome. S'il y a quelque chose qui doit le mettre à l'abri du juste ressentiment de Votre Majesté et de cellui de son auguste époux, c'est la bassesse de son personnel et l'atrocité même de son injure. Le mepris profond que l'une et l'autre meritent doit s'etendre exactement a tous ceux qui ont ose encourager ou authoriser un pareil trait d'impertinence. Mais si Votre Majesté juge a propos d'y joindre quelqu'acte de vindicte publique Elle y satisfera emplement en faisant livrer le libelle scandaleux aux flammes par la main de l'executeur de la justice de Son Royaume»... Du reste, si Sa Majesté ne peut se flatter d'obtenir satisfaction de la Cour de Suède sous l'administration présente, elle n'a aucune suite fâcheuse à craindre, «car tout ce qui pourroit aller au dela des invectives et des grossieretés qui retombent d'ordinaires sur leurs auteurs, est absolument impossible a Mr le Regent de Suede»... On joint la minute de la réponse de la Reine des Deux-Siciles, 30 juillet 1795 (4 p. in-4): «Le Roi mon époux se trouve si occupé des malheurs generaux du dehors et plus douloureusement encore de ceux qui nous affligent dans l'interieur de nos royaumes, il n'a donc pu donner qu'une attention distraite aux affaires de Suede. L'executeur de la haute justice a cependant brûlé les libelles infames du meprisable PIRANESI et nous devons cette demarche aux avis d'amitié que V.M. a bien voulu m'en faire passer. L'occupation continuell
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue