BONAPARTE Jérôme (1784-1860) frère de Napoléon... - Lot 1170 - Aguttes

Lot 1170
Go to lot
Estimation :
400 - 500 EUR
Result with fees
Result : 715EUR
BONAPARTE Jérôme (1784-1860) frère de Napoléon... - Lot 1170 - Aguttes
BONAPARTE Jérôme (1784-1860) frère de Napoléon Ier, il fut Roi de Westphalie. 9 L.A.S. («Jérôme Napoléon» ou «Jérôme» ou paraphe), 1858-1860 et s.d., à sa fille la Princesse MATHILDE; 9 pages et demie in-12, 6 à son chiffre couronné (3 au crayon).. Lettres affectueuses à sa fille Mathilde. Meudon 1er octobre 1858. «Je suis heureux de te savoir de retour chez toi, & ai grande hâte de te presser dans mes bras [...] L'Empereur part demain à midi pour le Camp de Chalons»... Meudon 15 juillet 1859. Il voulait aller la voir, mais «ma santé bonne à ce que disent les médecins ne me laisse pas moins des souffrances réelles surtout toutes les nuits que je suis éprouvé par des étouffements qui me forcent à rester debout sans sommeil [...] Clotilde, qui est un véritable ange m'a quitté hier soir [...] Napoléon part de Milan le lendemain de l'Empereur, ils seront donc l'un et l'autre bientôt ici»... Villegénis 27 mai 1860 [il y mourra le 24 juin]: «Tu accomplis aujourd'huy ta 40e anné, je t'envoye ma bénédiction et suis heureux de pouvoir te dire combien je te chéris. Ma santé est plutôt meilleure, mais toujours faible»... D'autres lettres donnent des nouvelles de sa santé, parlent de soirées au théâtre, de son propre anniversiare, etc. On joint un L.A.S. à son fils NAPOLÉON pour son anniversaire (1 p. in-12); et 2 L.A.S. à la baronne de REDING, gouvernante de Mathilde, 1846-1847 (1 p. in-8 chaque), dont une importante (Florence 2 décembre 1846) au sujet de Mathilde et de son mari DEMIDOFF: «Si Mathilde avoit su s'imposer quelques mois de sacrifices sa position étoit très belle, aujourd'huy tout le monde la blâme, & son mari a eu soin d'envoyer à l'Empereur la copie des lettres qu'il dit avoir écrites à sa femme, cela m'afflige parce que ma fille si elle perdoit l'appui de l'Empereur seroit bien à plaindre & moi qui l'aime si tendrement bien malheureux !!!!!!! Je me trouve bien seul & abandonné, mais mon chagrin réel est de voir le précipice où court ma chère enfant sans pouv
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue