BONAPARTE Mathilde, dite la princesse Mathilde... - Lot 1171 - Aguttes

Lot 1171
Go to lot
Estimation :
5000 - 7000 EUR
Result with fees
Result : 6 240EUR
BONAPARTE Mathilde, dite la princesse Mathilde... - Lot 1171 - Aguttes
BONAPARTE Mathilde, dite la princesse Mathilde (1820-1904) fille de Jérôme Bonaparte, cousine germaine de Napoléon III; elle épousa en 1840 le comte Demidoff, dont elle se sépara en 1847; son brillant salon recevait artistes et écrivains. MANUSCRIT autographe de ses Mémoires; 255 pages in-4, en cahiers et en feuilles. Important manuscrit de premier jet des Mémoires de la Princesse Mathilde, entrepris après la chute de l'Empire et restés inachevés. Des extraits de ces Mémoires furent publiés par le neveu de Mathilde, Joseph Primoli, d'après une copie de Claudius Popelin, intime de la Princesse, dans la Revue des Deux Mondes des 15 décembre 1927, 1er et 15 janvier 1928, sous le titre «Souvenirs des années d'exil». Le présent manuscrit, avec ratures et corrections, a servi à Claudius Popelin (comme en témoignent quelques notes de sa main) pour établir sa copie; des passages ont été biffés après copie, d'autres ont été rayés pour être écartés de la copie. Le texte du manuscrit, plus spontané, diffère énormément de la version publiée et réécrite par Claudius Popelin; il révèle de nombreux passages inédits. Le récit, qui n'est pas strictement chronologique, mène le lecteur de la naissance de Mathilde à Trieste en 1820, jusqu'à son voyage en Russie en 1841, dans l'hiver suivant son mariage avec le prince DEMIDOFF. Avant de commencer, la Princesse s'interroge: «Écrire pour laisser de soi une impression vraie durable, indiscutable, se peindre dans ses impressions dans ses sentimens, dans ses affections, dans ses haines voilà ce qui me semble curieux pour ceux qui vous ont connu et aimé: mais aussi quelles difficultés de se rendre claire, de pouvoir dire toute la vérité: que de choses ressenties, non analysées et qui restent dans le souvenir à l'état d'impression sans pouvoir leur donner un corps [...] et ce moi intime celui qui intéresse le plus, est un écueil devant lequel je sais bien que bien des personnes ont échoué [...] c'est que dans le monde où je vis, on a jamais le temps de se recueillir de
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue