MARCHANGY Louis-Antoine-François de (1782-1826) Magistrat,... - Lot 1205 - Aguttes

Lot 1205
Go to lot
Estimation :
400 - 500 EUR
MARCHANGY Louis-Antoine-François de (1782-1826) Magistrat,... - Lot 1205 - Aguttes
MARCHANGY Louis-Antoine-François de (1782-1826) Magistrat, homme politique et littérateur, auteur de La Gaule poétique. MANUSCRIT avec d'abondantes ADDITIONS autographes, Souvenir des vallées helvétiques; cahier de 29 pages in-fol. plus couv. avec titre et notes autographe, et qqs ff. blancs. Récit de voyage en Suisse. Ce récit est mis au net par un copiste, probablement d'après deux ouvrages notés par Marchangy au dos de la couverture: «Manuel du voyageur par Ebel 3 vol.» et «Manuel du voyageur en Suisse par Robert Glutz-Blotzheim», avec de nombreux détails historiques et topographiques (dates, événements notables, configuration des monuments, voies accessibles, etc.), des indications d'itinéraires, points de vue ou traits de moeurs pittoresques; dans la marge de gauche et sur des feuillets vierges, Marchangy a ajouté de longs développements. «Voyage de Bâle à Berne, par le Val de la Birsa, Pierre-Pertuis, Bienne, Arberg, et de Berne, dans la Vallée de Lauterbruun, le Baasli, Oberhasli, Brientz, &c &c avec des observations sur ce qui peut intérresser la curiosité des voyageurs», soit des bourgades, ponts, châteaux, couvents, églises et autres monuments. Marchangy a considérablement augmenté le texte non seulement par des commentaires, mais aussi des anecdotes et impressions personnelles. Citons le premier ajout, en marge de la description de Bâle: «Les foires de Basle sont assez belles on en tient deux par an l'une en été l'autre en hiver, il y a des marchands de tout le pays. - J'y remarquais un usage assez naïf pour intimider les voleurs qui viennent de leur côté dans l'espérance de filouter. Un valet de ville orné du sabre et du bâton se promène gravement entre les baraques des marchands circule dans la foule et souvent crie à haute voix en allemand je te vois bien. Si dans ce moment le voleur s'apprête il se croit apperçu et s'enfuit»... Ou encore: «Le costume des femmes bernoises est charmant. Elles ont des coëffes noires dont le bonnet est de velours et des ailes d'une espece de grosse dentelle
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue