TROTSKI Léon (1879-1940) Théoricien révolutionnaire... - Lot 1227 - Aguttes

Lot 1227
Go to lot
Estimation :
2500 - 3000 EUR
Result with fees
Result : 15 600EUR
TROTSKI Léon (1879-1940) Théoricien révolutionnaire... - Lot 1227 - Aguttes
TROTSKI Léon (1879-1940) Théoricien révolutionnaire et homme politique russe. L.S. «Leon Trotsky» avec 2 CORRECTIONS autographes, Coyoacán 6 mars 1938, [à la journaliste Henriette CELARIÉ]; 4 pages in 4 dactylographiées et agrafées (petite fente au dernier feuillet). Importante analyse politique de la situation en U.R.S.S. sous Staline et des procès de Moscou. Trotski donne une brève analyse de la situation et des méthodes de STALINE, se référant à son livre La Révolution trahie (Grasset 1936): «Il est bien difficile, Madame, d’exprimer en une brève formule les divergences irréconciliables qui existent entre la politique de STALINE et la mienne. […] Ma politique représente les intérêts des masses laborieuses, celles qui ont fait la révolution d’Octobre. La politique de Staline représente les intérêts de la bureaucratie, de cette nouvelle caste de parvenus qui domine et opprime le peuple». Les masses populaires haïssent autant qu’elles craignent cette bureaucratie, qui pour conserver son pouvoir illimité et ses privilèges étouffe «toute opposition, toute critique, toute expression de mécontentement. Mais comme elle ne peut pas dire au peuple que le crime de l’opposition consiste à demander plus de liberté, plus de bien-être pour les travailleurs […], elle doit attribuer aux opposants des crimes qui puissent apporter aux yeux du peuple une justification à la répression. Telle est l’origine des sensationnels procès de Moscou». Ces procès sont l’aboutissement d’un travail de répression de l’opposition: «dès 1923-1924 la couche dirigeante a commencé à diffamer et à calomnier l’opposition en lui attribuant des buts contraires à ses fins réelles. Cette falsification systématique fut possible grâce au régime totalitaire qui permet la concentration du contrôle de la presse» par la classe dirigeante. Peu à peu, «Staline arriva à empoisonner l’opinion publique et à imputer à l’opposition des visées et des méthodes inimaginables dans leur abomination, leur cruauté et leur absurdité. Après
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue