THIERS Adolphe (1797-1877) homme d’État,... - Lot 1140 - Ader

Lot 1140
Aller au lot
Estimation :
500 - 700 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 650EUR
THIERS Adolphe (1797-1877) homme d’État,... - Lot 1140 - Ader
THIERS Adolphe (1797-1877) homme d’État, historien, Président de la République [AF 1833, 38e f].
7 L.A.S. « A. Thiers », Paris ou Londres [1833]-1863 ; 12 pages formats divers.

À Louis-Philippe (un peu froissées et salies lors du sac des Tuileries). 29 août [1833], comme ministre des Travaux publics, l’assurant de son dévouement : « Le calme le plus profond règne à Paris. […] Vous aurez, Sire, une gloire de grand Pacificateur. […] J’ai toujours suivi l’étoile de 1788 »… [31 août ? 1833], le félicitant de sa réponse au président du Tribunal de commerce de Bernay : « Je n’en ai jamais vu une plus digne, plus ferme, plus à propos »… 16 septembre [1833]. Ses visites des manufactures françaises et anglaises, s’avéreront fructueuses, et les « succès de la maison d’Orléans sont ceux de la vraie monarchie constitutionnelle »… 9 juillet [1834], sur sa démarche auprès d’un personnage en vue d’obtenir « un remplaçant, loyal, honorable, bien venu de l’armée, dévoué au Roi, et surtout fidèle »…
8 septembre 1836, au duc Élie decazes. « J’ai quitté le pouvoir non par dégoût mais par devoir, parce que je ne pouvais m’associer à la politique adoptée. Il ne s’agissait plus de l’intervention, mais uniquement de la question de savoir, si on proclamerait l’abandon de l’Espagne en licenciant les corps réunis à Pau. Je n’ai pu y consentir »… 24 août 1852, [à Léon Bérardi, à L’Indépendance belge], pour démentir la « plate et odieuse calomnie » selon laquelle il aurait « fait solliciter » sa rentrée en France, et donné sa parole d’honneur de ne pas se mêler d’affaires politiques… 25 mai 1863, à Jules Mohl, remerciant de ses vœux pour sa candidature à la députation…
THIERS Adolphe : voir n° 1057.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue