TROYAT Henri (1911-2007) [AF 1959, 28e f].... - Lot 1144 - Ader

Lot 1144
Aller au lot
Estimation :
1500 - 2000 EUR
TROYAT Henri (1911-2007) [AF 1959, 28e f].... - Lot 1144 - Ader
TROYAT Henri (1911-2007) [AF 1959, 28e f].
MANUSCRIT autographe signé « Henri Troyat », Discours de réception à l’Académie Française, 1960 ; 2-127 feuillets petit in-fol. montés sur onglets et reliés en un volume petit in-fol. carré demi-chagrin bordeaux à coins.

Manuscrit de travail de son discours de réception à l’Académie française au fauteuil de Claude Farrère.
Lev Aslanovitch Tarassov, dit Henri Troyat, a été élu le 21 mai 1959 à l’Académie au fauteuil de Claude Farrère (décédé le 21 juin 1957) ; né à Moscou, il était le premier écrivain d’origine étrangère admis dans cette institution. La réception eut lieu le 25 février 1960 ; Henri Troyat fut reçu par le maréchal Juin.
Troyat fait part de son émotion en songeant à sa Russie natale, « à la distance qui sépare mon lieu de naissance du lieu où me voici », aux coupoles du Kremlin bien différentes de celle-ci, au petit garçon enfin qu’il était et qui, « fuyant avec ses parents son pays déchiré par la guerre, débarqua à Paris au début de l’année 1920 », pensant qu’il n’y resterait que quelques mois. Il évoque la force qu’eurent bientôt la culture et l’art français sur le jeune immigré qu’il était : « Bientôt la France le saisit tout entier ». Puis il retrace, avec son talent de biographe, la vie et l’œuvre de son prédécesseur Claude FARRÈRE (1876-1957), pour conclure : « Pareil aux vieux conteurs arabes qu’il avait rencontrés, Claude Farrère a voulu, jusqu’à son dernier souffle, imaginer des fables et les répandre autour de lui pour notre délassement. À une époque où trop d’écrivains croiraient déchoir s’ils n’apportaient au monde un message politique, mystique, esthétique ou social, il a eu le naïf courage de n’être qu’un romancier. Si certains de ses héros manquent de poids, si une psychologie sommaire les anime, si des péripéties invraisemblables les poussent d’un chapitre à l’autre, l’espèce d’entrain chaleureux que met l’auteur à écrire ses livres lui gagne plus d’une fois la sympathie du lect
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue