MAGRITTE René (1898-1967)

Lot 301
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 3 640EUR

MAGRITTE René (1898-1967)


Lettre autographe signée adressée à Henri MICHAUX Bruxelles, 04 décembre 1964, 1 page et demie in-8 à l'encre sur papier à en-tête imprimé à ses nom et adresse à
Bruxelles. Enveloppe autographe conservée à l'adresse de
Michaux, rue Séguier à Paris. (La lettre est un peu froissée).
Magritte complimente avec enthousiasme l'étude de l'ouvrage de Michaux qui vient de paraître, En rêvant à partir de peintures énigmatiques.
« Il s'agit assurément de la pensée - la seule qui soit déchirante, présente intensément et féerique - dans ce que vous avez écrit. [...]
C'est plus précieux que l'intelligence, celle de Valéry, par exemple, prisonnier de ‘l'Altitude'. Je l'aimerais encore s'il avait songé un peu à « l'attitude' » [...] Nous aimons, je crois, le miracle. Celui où un pêcheur marche sur la mer (non le Christ sur les flots). [...] Les mots ne veulent ‘rien dire', sauf quand ils peuvent nous rappeler qu'il ne se passe rien, même quand il se passe quelque chose. Le mot miracle n'a de sens que s'il n'est pas prononcé et d'ailleurs il est permanent. Votre écrit m'en donne le sentiment, vous évoquez si bien l'Impossible que l'on doute qu'il le soit vraiment. Si je pouvais ‘parler de la peinture' aussi bien que vous le faites, je ne toucherais plus un pinceau. Il est vrai que c'est du monde, plutôt, et de nous-mêmes qu'il est vraiment question. La pensée peinte ou écrite ne vaut qu'à cette condition ».
Après sa première parution dans le Mercure de France, En rêvant à partir de peintures énigmatiques fut réédité par Michaux, avec quelques remaniements, par Fata Morgana en 1972.Annotations autographes de Michaux sur les deux plats de l'enveloppe.
Document exceptionnel associant René Magritte et Henri Michaux.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue