SCHUBERT Franz (1797-1828). MANUSCRIT MUSICAL... - Lot 1199 - Ader

Lot 1199
Aller au lot
Estimation :
30000 - 40000 EUR
SCHUBERT Franz (1797-1828). MANUSCRIT MUSICAL... - Lot 1199 - Ader
SCHUBERT Franz (1797-1828).
MANUSCRIT MUSICAL autographe, Magnificat. Oboe Imo, [1815] ; 3 pages et demie petit in-fol. d’un bifeuillet (29,3 x 22, 8 cm).
Partie complète du premier hautbois dans le Magnificat D.486.
C’est en septembre 1815 (la partition est datée du 25 septembre) que Schubert, âgé de dix-huit ans, a composé ce Magnificat « d’une facture somptueuse pour soli, chœur et orchestre (cordes avec altos, hautbois, bassons, trompettes et timbales). Trois parties : deux volets majestueux et retentissants en ut encadrant un panneau central, sorte d’Andante en fa confié aux solistes ; le caractère hymnique, décoratif et l’écriture serrée de l’ensemble en font une grande œuvre et lui assurent une place honorable parmi la musique d’église baroque traditionnelle » (Alfred Einstein).
Ce Magnificat se situe entre la 1ère version du Salve Regina en Fa (op.47, D223) et la 3e Messe en Si bémol majeur (op. posth. 141, D324). Il a probablement été composé pour l’église paroissiale de Lichtenthal, dans les faubourgs de Vienne.
Le manuscrit de cette partie de premier hautbois est très soigneusement noté à l’encre brune sur un papier à 12 lignes. Le premier mouvement, Allegro maestoso, occupe toute la première page. Sur la 2e page, l’Andante réserve au hautbois des interventions en « Solo », dialoguant avec la soprano. Suit l’Allegro vivace, avec une ligne entièrement cancellée. Après la dernière mesure, Schubert a calligraphié le mot « Fine ».
Bibliographie : Magnificat D 486, éd. Marja von Bargen & Salome Reiser (Stuttgart, Carus-Verlag, 1996).
Discographie : Nikolaus Harnoncourt (Teldec, 2000).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue