TCHAIKOVSKY Piotr Ilitch (1840-1893). L.A.S.... - Lot 1211 - Ader

Lot 1211
Aller au lot
Estimation :
8000 - 10000 EUR
TCHAIKOVSKY Piotr Ilitch (1840-1893). L.A.S.... - Lot 1211 - Ader
TCHAIKOVSKY Piotr Ilitch (1840-1893).
L.A.S. « P. Tchaikovski », Kamenka 3/15 juillet 1881, à Eduard Frantsevich NÁPRAVNIK ; 4 pages petit in-8 à son chiffre, enveloppe avec timbre ; en russe.
Très belle lettre sur son travail sur les chants religieux russes et la composition de ses Vêpres.
[Eduard NÁPRAVNIK (1839-1916), d’origine tchèque, fut longtemps le chef d’orchestre du théâtre Mariinsky à Saint-Petersbourg, ainsi que des concerts de la Société musicale russe, et un ami proche de Tchaikovsky, dont il créa de nombreux ouvrages.]
« J’ai reçu aujourd’hui votre lettre gentille, chaleureuse et encourageante, et je vous suis indiciblement reconnaissant de votre amicale préoccupation à mon sujet. Vous avez tout à fait raison de dire que si mon apathie à l’égard de la composition est temporaire, cette pause me sera bénéfique. Je continuerai donc d’espérer que mon désir d’écrire de la musique me reviendra, et dans mon prochain opéra [Mazeppa] je tâcherai de profiter de tous les points appris lors de mes tentatives antérieures. Mais pour l’instant je me repose encore, et ce n’est que peu à peu que je m’occupe de l’étude de nos hymnes d’église anciens, et je m’efforce de les adapter pour chœur à quatre voix. Le résultat de ce travail sera les Vêpres [op. 52], par lesquelles j’aimerais contribuer, aussi peu que ce soit, au dépouillement de notre musique d’église, qui a été dénaturée par les éditions banales et sans talent de la Chapelle [impériale]. Dans ce domaine il y aurait fort à faire par les compositeurs russes, si seulement la Chapelle et M. Bakhmetyev [directeur de la Chapelle] n’essayaient pas de s’en mêler de toutes les manières possibles.
Eduard Frantsevich ! Est-il vrai que Khuyster et son terrible Lukashevich vont rester à la barre de l’administration des théâtres ? Si oui, alors il y a de bonnes raisons de se désespérer.
Il est très probable que je me rendrai à Prague, si mon opéra [La Pucelle d’Orléans] y est monté, quoique je m’inquiète d
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue