PERRAULT (Charles)

Lot 532
Aller au lot
Estimation :
8000 - 10000 EUR
PERRAULT (Charles)

Le Siècle de Louis le Grand.
Paris, Coignard, 1687.
In-4 (25,9 x 20,4 cm), brochage de papier à la colle, étuiboîte (reliure de l'époque).
27 p., [1] p.
Édition originale de ce célèbre panégyrique en vers de Louis XIV.
Précieux exemplaire de présent du duc du Maine (1670-1736), fils de Louis XIV et de Madame de Montespan, avec dédicace autographe de Perrault : «Pour monseigneur le duc du Maine Par son tres humble et tres obéissant serviteur. Perrault». L'exemplaire est non rogné et conservé dans son brochage d'attente de l'époque.
Perrault était proche de Louis XIV en tant que contrôleur général de la Surintendance des bâtiments du roi et membre de l'Académie française. Le feuillet de titre porte une vignette aux armes du roi.
Cette louange de Louis XIV, dans laquelle Perrault affirme que l'époque moderne est à la hauteur de l'Antiquité, est le point culminant de la Querelle des anciens et des modernes. L'exorde annonce clairement l'ambition de l'ouvrage : «La belle Antiquité fut toujours vénérable / Mais je ne crois jamais qu'elle fut adorable [...] Et l'on peut comparer sans craindre d'être injuste / Le Siècle de
Louis au beau Siècle d'Auguste.» L'oeuvre fit scandale. La fureur de
Boileau et des hellénistes fit écho à celle de La Fontaine; celui-ci pourtant, tout en défendant ses chers Anciens dans son épître à
Huet, de 1693, adoptera une position mesurée, qui, comme celle de
Boileau en 1694, amènera à la réconciliation avec Perrault.
Bel exemplaire non rogné à la provenance très désirable.
Provenance :
Duc du Maine (dédicace).
Bibliographie :
Tchemerzine, IX, 167. Vente Paris, Sotheby's, 12-13 décembre 2012, n° 101.
Quelques traces d'usure sur les plats, petits travaux de ver en marge n'affectant pas le texte, quelques rousseurs. La première ligne de la dédicace a été repassée à l'encre après avoir été sans doute tachée d'humidité.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue