BASTILLE BREVET de Vainqueur de la Bastille, 19 juin 1790 ;

Lot 49
Aller au lot
Estimation :
2000 - 2500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 2 057EUR
BASTILLE BREVET de Vainqueur de la Bastille, 19 juin 1790 ;

vélin oblong in-fol. en partie impr. à l'en-tête de l'Assemblée Nationale, riche encadrement gravé (dessiné par Nicolas et gravé par Delattre) avec la représentation de la prise de la Bastille, deux cachets cire rouge (un peu brisés) dont un sur le ruban tricolore conservé.


Magnifique et rare brevet de Vainqueur de la Bastille.


Le brevet reproduit le texte du décret du 19 juin 1790 : «L'Assemblée Nationale, frappée d'une juste admiration pour l'héroïque intrépidité des Vainqueurs de la Bastille, et voulant donner, au nom de la Nation, un témoignage public à ceux qui ont exposé et sacrifié leur vie pour secouer le joug de l'esclavage, et rendre leur Patrie libre», décide de leur octroyer des armes, un habit, un brevet, etc.


Le présent brevet est décerné à Claude FOURNIER, né en 1745 à Auzon (Haute-Loire) ; il porte les signatures autographes de Charles LAMETH (président de l'Assemblée Nationale), du Président des Vainqueurs de la Bastille PANNETIER, et des commissaires Fournier l'aîné, Sautet, Nicolas et Cholat, ainsi que du Vainqueur FOURNIER.


[Claude FOURNIER (1745-1825), dit Fournier l'Américain à cause d'un séjour à Saint-Domingue, a pris part à toutes les grandes journées de la révolution ; après la prise de la Bastille, il escorta en 1791 les prisonniers d'Orléans et les laissa massacrer pour les voler ; protégé par Roland, mais dénoncé par Marat, il fut chassé des Cordeliers ; compromis dans l'attentat de la rue Saint-Nicaise, il fut déporté puis emprisonné au château d'If.]


On joint une P. S. de Jean-Baptiste Fournier l'aîné relative à un autre Vainqueur de la Bastille, Jean Nicolas Leclerc (23 pluviose II) ; et une L.A.S. de Claude Fournier dit l'Américain, Quimper 29 juin 1819.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue