MUSSOLINI BENITO (1883-1945) “LE DUCE”,CHEF DU FASCISME ET HOMME D'ÉTAT ITALIEN

Lot 190
Aller au lot
Estimation :
800 - 1000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 812EUR
MUSSOLINI BENITO (1883-1945) “LE DUCE”,CHEF DU FASCISME ET HOMME D'ÉTAT ITALIEN

MANUSCRIT autographe, Attorno allo Statuto, [automne 1924?] ; 1 page in fol. (en partie au crayon); en italien.

Notes concernant la Charte constitutionnelle en vigueur au moment de la prise du pouvoir par les Fascistes en 1922.

“Gia dal 1875 Crispi denunciava la crisi del parlamento [...] e chiedeva la riforma dello Statuto [...]. Minghetti replicava: Ammetto la riforma statutaria [...] Nel 1883 Agostino Bertani così si esprimeva: Il suffragio universale è legato indissolubilmente alla riforma dello Statuto... Bisogna rendere lo Statuto più conforme alle esigenze dei tempi nuovi”...

Par la suite, Mussolini relève des accusations de violations de la Constitution, formulées contre Crispi en 1893 : «Voi avete ad una ad una stracciate tutte le pagine dello Statuto. Avete fatto scempio di tutte le nostre libertà», etc.

[Dès 1875 Crispi dénonça la crise du parlement, et demanda la réforme du Statut... Minghetti répliqua qu'il acceptait la réforme statutaire... En 1883 Agostino Bertani déclara que le suffrage universel était inextricablement lié à la réforme du Statut. Il faut donc rendre le Statut plus conforme aux exigences des temps nouveaux... Par la suite, Mussolini relève des accusations de violations de la Constitution, formulées contre Crispi en 1893 : Vous avez déchiré toutes les pages du Statut, une par une. Vous avez fait des ravages sur toute notre liberté...]

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue