BAUDELAIRE Charles (1821-1867)

Lot 320
Aller au lot
Estimation :
10000 - 15000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 115 353EUR
BAUDELAIRE Charles (1821-1867)
Les Fleurs du Mal, Portrait de Baudelaire par Bracquemond monté en frontispice. Paris : Poulet-Malassis et de Broise, 1857,
In-12.
Reliure strictement de l'époque signée de Allo.
Demi-maroquin rouge à coins. Dos à 5 nerfs ornés de fi lets dorés, caissons ornés. Doublures et gardes au peigne. Non rogné.
Edition originale comportant toutes les caractéristiques du premier tirage : “Feurs” au lieu de “Fleurs” dans le titre courant aux pages 31 et 108, la page 45 chiff rée “44”, “capiteux” orthographié “captieux” à la page 201, etc.
Quatre corrections autographes de Baudelaire à la mine de plombs p.
29, “errants sur le rivage” corrigé en “errant sur les rivages” (p.43), “sort au parfum”, a et u (p. 110).
Exemplaire à toutes marges bien complètes des 6 pièces condamnées qui furent expurgées de nombreux exemplaires : “Les Bijoux”, “Le Léthé”, “À celle qui est trop gaie”, “Lesbos”, “Femmes damnées” (“À la pâle clarté [...]”), “les Métamorphoses du vampire”.
Précieux exemplaire portant cet envoi autographe signé à l'encre sur la page de faux titre : “ A mon ami André de Goy, Ch. Baudelaire”
André de Goy, fut une fi gure de la Bohème littéraire exactement contemporaine de Baudelaire. Les deux hommes eurent de nombreuses raisons et occasions de se fréquenter. Comme Baudelaire, de Goy était traducteur de l'anglais. On lui doit des versions françaises d'oeuvres de Dickens (La
Bataille de la vie, 1854, Contes de Noël, 1857), Ainsworth (Le Bandit de
Londres, 1851), Richardson, (Clarisse Harlow, 1851). Il présenta Thackeray dans la Revue de Paris en 1854, cette même revue où Baudelaire avait publié son étude sur Poe deux ans auparavant. Il mourut comme Baudelaire dans une maison de santé.
Exemplaire relié à l'époque par Charles Allo qui exerçait rue Dauphine et qui fut avec Lortic un des relieurs de prédilection de Baudelaire.
Très bel exemplaire relié strictement à l'époque, avec un envoi à un ami qui connut un sort comparable au sien.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue