CELINE LOUIS-FERDINAND (1894-1961)

Lot 346
Aller au lot
Estimation :
1500 - 1800 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 1 318EUR
CELINE LOUIS-FERDINAND (1894-1961)
Lettre autographe signée à Charles DESHAYES [Copenhague 5 mai 1949] ; 4 pages in-folio, enveloppe conservée.
Belle lettre. «Mon cher Indigné - Vous n'en aurez jamais fi ni d'être révolté par telle ou telle imposture raciale ou raciste ! généalogique ! Ça vous passera ! Lisez donc de Lot, Naissance de la France, livre sérieux. Et n'en parlons plus. Ou de Hubert Les Celtes vous m'en direz des nouvelles ! ...Et que Guitry son héraldisme vous amuse encore ! Grand Dieu ! Il ne sait sans doute pas lui-même d'où il sort ! Selon qu'il était chez les Bernheim ou chez Abetz il devait changer de lignée ! Cette bonne blague. Je vous trouverais 50 personnes à Paris prêtes à vous certifi er que Guitry est un nom volé (à quelle époque) au mousquetaire qui a assassiné ou tenté d'assassiner le maréchal d'Ancre ! Denoël avait 50 historiettes de cet ordre dans son babil ! Mais oui j'ai lu 4 Ans d'occupation - on y voit que
Guitry était résistant - moi je veux bien» ... Il raconte l'origine cocasse des armes du maréchal de Bezons, roturier ; c'est Tallemant qui vendit la mèche. «Tout ceci ne vaut pas martel en tête ! Les Guitryterres doivent être de même mouture. Barbey ne s'est jamais appelée d'Aurevilly !
Quelle importance ! - Plus sérieux est que je vais passer bientôt à la casserole. Mon dossier a été transmis au Commissaire du Gt. Wurmser,
Aragon, Lecache auront sûrement leur mot à dire. Je serai frit. Comme je me serais tu si j'avais su !» ...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue