SAINT-SIMON LOUIS DE ROUVROY, DUC DE (1675-1755) duc... - Lot 1113 - Aguttes

Lot 1113
Aller au lot
Estimation :
8000 - 10000 EUR
SAINT-SIMON LOUIS DE ROUVROY, DUC DE (1675-1755) duc... - Lot 1113 - Aguttes
SAINT-SIMON LOUIS DE ROUVROY, DUC DE (1675-1755) duc et pair, mémorialiste. L.A. (minute «Pour chiffrer»), Paris 2 juillet 1725, au cardinal GUALTERIO; 1 page et quart in 4. Belle et importante lettre inédite, sur le prochain mariage de Louis XV avec Marie Leszczynska, les nouvelles de la Cour et des armées, et l'état du pays. [On comprend que cette lettre, au ton fort critique, ait dû être chiffrée pour son envoi; c'est une page comparable aux meilleures des Mémoires.] «Le mauvais temps qui desole icy les santés et les biens et qui a ruiné deja quelques provinces du Royaume» l'empêche d'aller à la campagne dans la pluie et le vent. Il se réjouit des bonnes nouvelles du cardinal. «Lexecution des derniers edits que le Roy a portés au Parlement paroist de jour en jour plus impossible et les despenses de tables et semblables plus monstrueuses et plus incroyables qu'on n'ose se l'imaginer. On joüe peu à Chantilly [chez le duc de BOURBON, premier ministre après la mort du Régent] faute d'argent les femmes y sont dechaisnées les unes contre les autres et font de ce lieu un sejour terrible». M. d'ENTRAGUES est parti précipitamment pour Bruxelles «allarmé d'une decouverte qui intrigue bien des gens quoy qu'il ne s'agisse que d'une affaire d'argent qu'on vouloit faire. On prétend que Me de PRIE [maîtresse du duc de Bourbon] y est fort meslée et que malgré touttes ses precautions d'agir toujours par autruy et de se dire pauvre et ne se mesler ny d'affaires d'argent ny d'aucune autre il sera difficile que celle cy passe sans éclat». Elle n'ira pas à Strasbourg, car elle «n'ose s'exposer à l'absence. Celle la ou une autre. Quand on ne peut agir par soy mesme c'est à quoy on retombe toujours». Puis il parle longuement du mariage royal. Le duc d'ORLÉANS, premier Prince du sang et fils du Régent, doit aller à Strasbourg épouser par procuration MARIE LESZCZYNSKA: «M. le Duc d'Orléans va épouser la Reine qui viendra enfin par Metz. Tout le monde est dans l'étonnement. Cependant il l'accepte, ce
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue