PROUST Marcel (1871-1922). L.A.S. « Marcel... - Lot 1098 - Ader

Lot 1098
Aller au lot
Estimation :
1500 - 2000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 3 250EUR
PROUST Marcel (1871-1922). L.A.S. « Marcel... - Lot 1098 - Ader
PROUST Marcel (1871-1922).
L.A.S. « Marcel Proust », [11 mai 1919], à Jean-Louis VAUDOYER ; 4 pages in-8, enveloppe.

Sur ses troubles de santé et ses problèmes de logement.
[Proust doit quitter le 102 boulevard Hausmann, sa tante Weil ayant vendu l’immeuble à la banque Varin-Bernier. Ses amis Vaudoyer et Walter Berry cherchent pour lui un nouvel appartement, mais Proust projette aussi de partir pour l’Italie.]
Il est désolé « d’avoir paru “difficultueux”. C’est moi qui dois plaider les circonstances atténuantes. Je ne sais si je vous ai dit (et en tous cas n’en parlez à personne) que j’ai depuis un an des accidents très graves empêchant presque qu’on me comprenne quand je parle et me faisant craindre de tomber comme ma pauvre Maman a fini, dans l’aphasie complète, avant que mes livres aient paru. Joignez-y la ruine, le coup de foudre du déménagement d’une maison dont nous étions propriétaires depuis plus de trente ans, les fatigues en résultant à un moment où on me dit que je ne peux me sauver que par le repos absolu, et vous m’excuserez d’avoir été maladroit dans l’expression de ma gratitude ». Il ne voit plus personne…
Il compte prendre l’appartement de la rue de Rivoli… « Malheureusement (comme il me faudra rester quinze jours entre le moment où ce sera libre et celui où ce sera nettoyé) », il cherche un meublé pour une quinzaine de jours... La préface de Vaudoyer à ses Permissions de Clément Bellin « est noble comme du Vigny. Mais me voici maintenant fou du désir de voir la Brenta. Ce serait aussi loin que Nice n’est-ce pas ? Y a-t-il des Greco à Paris ? »…
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue