FLAUBERT Gustave (1821-1880). L.A.S. « ton...

Lot 440
Aller au lot
Estimation :
10000 - 15000 EUR

FLAUBERT Gustave (1821-1880). L.A.S. « ton...

FLAUBERT Gustave (1821-1880).
L.A.S. « ton G. », Samedi soir [26 juin 1852], à Louise COLET ; 4 pages petit in-4, enveloppe avec cachets postaux et sceau de cire rouge (petite trace de rouille sur la p. 4).

Magnifique lettre sur la vie à Paris, Alfred de Musset, la poésie et la prose, et sur l’avancement de Madame Bovary.
Il a écrit à un capitaine de Trouville pour commander du rhum anglais, à Henriette COLLIER pour récupérer l’album de Louise, et à Maxime DU CAMP : « Il y a je crois revirement à propos de l’Ulysse de PONSARD il m’a écrit de but en blanc et il recommence à déplorer amèrement (c’est le mot) que je ne sois pas à Paris, où ma place était entre Ponsard et Vacquerie. Il n’y a qu’à Paris qu’on vit, etc. etc. Je mène une vie neutralisante. Je lui ai répondu strictement et serré sur ce chapitre. Je crois qu’il n’y reviendra plus et qu’il ne montrera ma lettre à personne. – Je m’y suis tenu dans le sujet, mais je l’emplis. Ma lettre a quatre pages. En voici un paragraphe que je copie et qui te donnera une idée du ton : “C’est là qu’est le souffle de vie me dis-tu. Je trouve qu’il sent l’odeur des dents gâtées, ton souffle de vie. Il s’exhale pour moi, de ce Parnasse où tu m’invites plus de miasmes à faire vomir que de vertiges. Les lauriers qu’on s’y arrache sont un peu couverts de merde, convenons-en”. Et à ce propos je suis fâché de voir un homme d’esprit renchérir sur la marq[uise] d’Escarbagnas laquelle croyait que hors Paris, il n’y avait point de salut pour les honnêtes gens. Ce jugement me paraît être lui-même provincial, c’est-à-dire borné. L’humanité est partout, mon cher monsieur – mais la blague plus à Paris qu’ailleurs, j’en conviens – etc. »
Le récit de la visite de Louise Colet à Alfred de MUSSET lui a fait « une étrange impression. En somme, c’est un malheureux garçon. – On ne vit pas sans religion. Ces gens là n’en ont aucune. Pas de boussole, pas de but. – On flotte au jour le jour tiraillé par toutes les passions et les vani
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue